C I R C E N S E S

Te moneo, ut quisquem vicerit occidat - « Je te donne ce conseil : quand on a vaincu quelqu’un, on le tue !»

glads3.jpg (83010 byte)

Le cri des Romains, «du pain et des jeux», c’est le même des Français mais en changeant l'ordre des mots: des jeux et du pain (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 152).


Les Romains bénéficiaient
de spectacles gratuits: les riches offraient aux citoyens des banquets, des spectacles de cirque ou des jeux dans l'amphithéâtre. Les munera étaient offerts surtout par l'empereur et par la noblesse, conformément à la loi pour obtenir le consensus social. Les citoyens étaient gratifies avec panem et circenses (du pain et des jeux) pour distraire leur attention des questions plus importantes.

Au début calendrier annuel et l'organisation des munera, les jeux dédiés aux dieux, étaient réglementés par la loi, parce que initialement ils avaient vu le jour comme cérémonies religieuses. (rigirata) Plus tard, lorsque les citoyens se sont assumé les coûts de la "production", le caractère sacré des Jeux a été presque oublié.

Les jeux les plus populaires étaient les Ludi Circenses, les courses de chars qui avaient lieu dans le cirque, les naumachies, des combats navals reproduits dans des bassins construits à ce fin, et les Ludi Gladiatorii qui avaient lieu dans l'amphithéâtre et qui étaient également immensément populaires même si moins fréquents.

Ces spectacles duraient au moins une journée et généralement commençaient – le matin - par une venatio, une simulation d’une chasse aux animaux sauvages (un spectacle qui parfois entraînait l'exécution des condamnés à mort) et par les silvae, des recréations champêtres et des dramatisations qui reproduisaient des célèbres contes mythologiques et qui étaient mises en scène parmi des décors qui recréaient des paysages ruraux peuplés d’animaux.

* Cette phrase fait partie de l'inscription sur la stèle funéraire d'un gladiateur, un secutor nommé Urbicus. Le texte est incomplet, mais les experts pensent qu'il a été tué en combat par un autre gladiateur dont vie Urbicus avait épargnée

logowhitesm.jpg (9777 byte)

I M A G E S

 

glads5sm.jpg (23738 byte)
Un vainqueur

 

glads7sm.jpg (15286 byte)
Les petites statues des gladiateurs étaient très populaires

 

elmo3sm.jpg (14036 byte)
Un casque en bronze mis au jour lors des fouilles à Pompéi



La stèle funéraire d'Urbicus