N A V M A C H I A E

 

naumachia2.jpg (53770 byte)

Les naumachies
consistaient en des combats de navires qui avaient lieu dans un bassin spécial qui pouvait être rempli d'eau. Les combattants étaient généralement des condamnés à mort. Ces spectacles, qui apparemment avait lieu seulement dans la ville de Rome, avait des coûts exorbitants, parce que les vaisseaux étaient des véritables navires qui manœuvraient comme pendant une vraie bataille. Les Romains appelaient ces spectacles navalia proelia (batailles navales), mais ils étaient connus sous le terme grec naumakhía, qui indiquait à la fois le spectacle et le site construit à cet effet.

Les naumachies reproduisaient souvent des célèbres batailles historiques, comme celle des Grecs qui avaient vaincu les Perses à Salamine, ou celle des habitants de Corfou contre la flotte de Corinthe. Les spectacles devaient être grandioses : par exemple lors d’une naumachie pour permettre aux «Athéniens» de débarquer et prendre possession de la forteresse "Syracuse" on en avait construite une au centre du bassin. Le public suivait toutes les phases de la vraie bataille et s'exaltait en regardant les manœuvres des combattants et les machines de guerre.

Généralement à se battre c’étaient des criminels, mais parfois c’étaient des équipages, comme lors d’une reproduction historique, et d'autres fois de vrais marins et soldats. Martial parle de batailles navales qui ont eu lieu au Colisée dans les premières années après son inauguration, mais les archéologues modernes (Lugli) affirment le contraire parce que "il y avait des énormes problèmes techniques pour rendre étanche l'arène et l’inonder jusqu’ à une hauteur suffisante (1, 5 m) pour que les bateaux puissent flotter. " On se demandait comment ils arrivaient à remplir d’eau le Colisée, ce qui a améné certains archéologues à penser que les hypogées n’ont été creusés que quelques années après l'inauguration, et en effet il a été prouvé que les timbres les plus anciennes sur les briques des murs de l'arène remontent à l'époque de Domitien (à part les nombreuses reconstructions des siècles suivants).

La première naumachie a eu lieu à Rome dans un bassin temporaire creusé dans le Champ de Mars. Financée par César en 46 avant JC pour célébrer son triomphe, elle recréait une bataille entre les Phéniciens et les Égyptiens.
Les Romains ont tellement aimé ce spectacle qu’Auguste en organisa d'autres dans le Septa, un complexe monumental avec un espace ouvert de 300 x 120 mètres, entouré d'arcades et enrichi d’œuvres d'art provenant des pays conquis. Il est évident que Augustus voulait célébrer la puissance de la flotte romaine, car il avait acquis son pouvoir lors de la victoire navale d'Actium (son gendre Agrippa, celui qui avait fait construire le Panthéon, était l'amiral de la flotte).
Pour la première fois depuis Caius Duilius, qui avait vaincu Carthage, un amiral avait été plus célébré qu'un général des armées de terre. Ces spectacles reproduisant la guerre sur mer témoignaient de l'orgueil des Romains pour leur marine militaire : c'est un peu comme observer aujourd’hui les acrobaties des avions de combat ou visiter les porte-avions.

A Rome, Auguste et Domitien ont fait creuser des bassins dans ce but. Celui d'Auguste mesurait 546 x 359 pieds et l’aqueduc, construit pour y apporter l'eau du lac qu’aujourd’hui s’appelle Martignano situé à côté du lac de Bracciano, faisait 22.000 pas de longuer (environ 16 Km). Trente navires et trois mille hommes ont participé à l'inauguration de la naumachie d'Auguste, qui était encore en fonction à l'époque de Néron et de Titus. Plus tard, Domitien lui aussi a fait construire une naumachie, mais il n'est pas certain où elle avait été bâtie.

On sait qu’en 52 l'empereur Claudius a organisé une naumachie sur le lac Fucino pour l’inauguration de l'ouverture du tunnel de drainage des eaux du lac. D'après Pline les travaux ont duré onze ans et 30.000 ouvriers ont été employés à cet fin. La galerie, en état de fonctionnement jusqu'au quatrième siècle, faisait écouler l'eau dans la voisine vallée du Liri, à travers une montagne : un chef-d'œuvre d’ingénierie (les eaux du lac ont été évacuées à nouveau seulement au 19ème siècle).
Pendant cette naumachie de petites barques remplies de Praetorians avaient été placées autour du lac pour empêcher les gladiateurs qui y participaient de s’enfuir; une foule immense de spectateurs s’était rassemblée sur les montagnes qui entourent le lac. À cette occasion - mais il semble que ce n'était pas la règle - les survivants avaient été graciés.

logowhitesm.jpg (9777 byte)

I M A G E S



nave2sm.jpg (30731 byte)

Un navire romain

 

 

 

coinship2sm.jpg (18095 byte)
La gloire de la flotte

 



 

rom-shipsm.jpg (16188 byte)
Mosaïque romaine au musée de Sousse, Tunisie




 

claudiosm.jpg (15353 byte)
L'empereur Claudius