S P E C T A C V L A


L'inauguration de l'amphithéâtre romain

a été sans doute un événement inoubliable. L'historien Dion Cassius écrit à ce sujet :
"La plupart de ce qu'il [Tite] a fait n'était pas caractérisée par quelque chose à noter, mais en consacrant le théâtre de chasse (amphithéâtre Flavium) et les thermes qui portent son nom, il a produit de nombreux spectacles remarquablesspectacles remarquables. Il y a eu une bataille entre les grues et également entre quatre éléphants, les animaux à la fois doux et sauvage ont été tués au nombre de neuf mille ; et des femmes (mais pas les nobles cependant) ont pris part à leur mise à mort.
Quant aux hommes, plusieurs se sont battus en simple combat et plusieurs groupes ont soutenu ensemble à la fois des combats d'infanterie et de batailles navales, parce que Tite soudainement remplit ce même théâtre avec de l'eau et amenés des chevaux et des taureaux et d'autres animaux domestiques qui avaient appris à se comporter dans l'élément liquide comme sur terre. Il a également apportés des hommes à bord des navires, qui se sont engagés dans un combat naval, et se faisant passer pour Corcyréens et Corinthiens ....
Ce furent les superproductions qui ont été offertes et qui ont continuées pour une centaine de jours, mais aussi Tite offrit des choses qui étaient d'une utilité pratique pour les gens.
Il fit jeter dans le théâtre d'en haut des petites boules en bois avec diverses inscriptions : une désignait certains article de la nourriture, une autre des vêtements, des autre un vase d'argent, ou peut-être d’or, ou encore des chevaux, des bêtes de somme, bétail ou des esclaves. Ceux qui les saisit devaient les livrer à les distributeurs de la libéralité, de qui ils recevaient l'article nommé "
. [Dio Cassius. 65.25].

Il a fallu environ dix ans pour construire l'amphithéâtre. Il est généralement admis par les spécialistes que Vespasien a commencé les travaux en 72 après JC, que son fils Titus a consacrée le bâtiment en l'an 80 avec des jeux magnifiques qui ont durés cent jours, et que l'empereur suivant, Domitien, le frère de Tite, l’a complété.
Mais d'où est venue l'idée que Domitien ait accompli les travaux de l'amphithéâtre? D’une source du IV siècle, le prétendu Chronographus. Dans la Chronica Urbis Romae, écrite en 354, il y a une liste des rois du Latium, l'histoire de la République de Rome et de Jules César et des autres empereurs jusqu'à Licinius. Les informations sur les empereurs ne sont pas nombreuses mais les Flaviens sont mentionnés en raison des œuvres qu’ils ont fait construire. Il est reconnu que la source des informations les plus anciennes du Chronoghraphus a été Suétone mais on ne connait pas la source originelle des biographies impériales.

En tout cas, le Chronographus raconte : Hic (Vespasien) prior tribus gradibus amphiteatrum dedicavit. Cela signifie que Vespasien avait dédié (nous dirions inauguré) l'amphithéâtre avec les trois premiers étages.
Et puis : Hic (Titus) amphitheatro a tribus gradibus patris sui duos adiecit. En d'autres termes : Titus a ajouté deux autres étages aux trois construits par son père. Et encore: Domitianus imperavit annos XVII, menses V. dies V. Hoc imperante multae operae publicae fabricatae sunt; atria VII, horrea piperataria, ubi modo est basilica Constantiniana et horrea Vespasiani, templum Castorum et Minervae, portam Capenam, gentem Flaviam, Divorum, Iseum et Serapeum, Minervam Chalcidicam, Odeum, Minuciam veterem, Stadium, et thermas Titianas et Traianas, Amphiteatrum usque ad clypea, templum Vespasiani et Titi, Capitolium, Senatum, ludos IIII, Palatium, Metam Sudantem et Panteum.

Donc, selon le Chronographus, la construction du Colisée semble bien répartie entre les trois empereurs Flaviens : presque trop beau pour être vrai. Pour moi ça me semble être une légende urbaine des temps anciens que le peuple romain a déformée génération après génération, (après 50 ans personne peut le réfuter) comme les histoires de fantômes, de statues possédées et de maisons hantées que ma grand-mère romaine avait l'habitude de me raconter. Quand je me renseignais sur ses sources, elle me disait : "Oh, ça a toujours été comme ça."

Revenons à Suétone : il écrit que Vespasien avait fait construire, entre autres, l'amphithéâtre : (Vesp. XI, 1) : Fecit et nova opera templum Pacis Foro proximum Divique Claudi in Caelio monte coeptum quidem ab Agrippina, sed a Nerone prope funditus desctructum; item amphitheatrum urbe media, ut destinasse comperat Augustum
et déclare que Titus l’avait inauguré ( Tit., VII,3) : ... amphitheatro dedicato thermisque tuxta celeriter exstructis munus edidit apparatissimum largissimunque; dedit et navale proelium in veteri naumachia, ibidem et gladiatores atque uno die quinque milia omne genus ferarum.
Il dit aussi que Domitien avait été l’editor de spectacles somptueux (Dom, IV, 1) : Spectacula assidue magnifica et sumptuosa edidit non in amphitheatro modo, verum et in circo, ubi ... ; at in amphitheatro navale quoque.
Et puis : ... Edidit navalis pugnas paene iustarum classium, ... et encore : Novam autem excitavit aedem in Capitolo Custodi Iovi et forum quod nunc Nervae vocatur, item Flaviae templum gentis et stadium et odium et naumachiam, e cuius postea lapide maximus circus deustis utrimque lateribus extructus est.

En fin des comptes, si l'on compare les listes du Chronographus avec celles de Suétone et Dion Cassius (qui, soit dit en passant, complique les choses en mentionnant les naumachiae, un passage que beaucoup pensent se référer au Colisée), certains experts (par exemple Rossella Rea, Anfiteatro Flavio, Quasar) semblent avoir des doutes à propos de l'histoire des trois empereurs.
Il semble que pendant des siècles le Chronographus ait induit en erreur les experts qui ont, à titre d'exemple, depuis longtemps attribué à Domitien les thermes de Titus (comme en temoignent les timbres sur les briques).
Puis il y a aussi les "Acta" des Fratres Arvali. Comme chacun le sait, cette inscription atteste qu’en 80 après J.C., les Arvales avaient des sièges réservés dans les différents ordres de l'amphithéâtre, même dans le summum maenianum in ligneis. Comment pouvaient-ils avoir des sièges réservés si le maenianum n'avait pas encore été construit?
Ce qui est sûr, c'est que le Chronographus a trompé des chercheurs de renom (je ne vais pas les citer) qui n'ont fait aucun effort pour expliquer :
* Pourquoi les pièces de monnaie émises en 80 après J.C. - sur lesquelles l'amphithéâtre semble complet - avaient été frappées pour des raisons de pure propagande,
* Pourquoi l’attribution des sièges des Arvali avait eu lieu avant,
* Pourquoi ils ont forcé (ici je cite R. Rea) une adaptation des sources contemporaines à l'achèvement de l'amphithéâtre, de façon à correspondre à ce que le Chronographus a écrit 250 ans plus tard.

logowhitesm.jpg (9777 byte)


I M A G E S



comenuovosm.jpg (14772 byte)

Un modèle du Colisée comme il devait se présenter juste après sa construction. En réalité, il n'existe aucune preuve de la présence de statues dans les arches.



cameo2sm.jpg (25390 byte)
Un camaïeu de l'époque impériale



mosaicfacesm.jpg (23994 byte)

Une mosaïque



coin_tito80sm.jpg (22175 byte)

La pièce de monnaie de Titus, 80 AD




lego_colosseumsm.jpg (21989 byte)

Un Colisée de LEGO ® - pour en savoir plus à ce sujet cliquez ici